Au nom de la plume

Forum d'écriture pour partager vos écrits et vous aider a progresser ~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pièce de Théâtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex-Anderson

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 27
Localisation : Domaine des Dieux

MessageSujet: Pièce de Théâtre   Ven 5 Juil - 11:00

Bonjour, Bonsoir,
Voilà j'écris une sorte de pièce de théâtre et j'aimerai avoir vos avis s'il vous plait ?
Je vais vous passer qu'une scène pour le moment mais j'en passerai d'autres si vous êtes intéressés Héhé Wink


Les Jeunes de Laelith «Une Nouvelle Vie»

Par un beau jour de printemps, qui fut le 5e jour du mois de Lestes-Semailles de l'an 1373, arrivent aux portes Est de la cité, une jeune guerrière elfe noire, du nom de Jenesta, un jeune barde, humain, du nom de Psyko Lervéghan, un jeune elfe du nom de Goldwin-Dedwin et un jeune paladin, du nom de Jail Dylet.
C'est quatre jeunes arrivèrent devant la porte Est de Laelith où l'un des deux gardes les interpella.
Le garde [poliement]: «Madame, Messieurs bonjour ! Vous devez payer dix pièces d'or pour entrer dans la citée de Laelith, et je dois connaître vos noms s'il vous plais.»
Jenesta: «Bonjour messieurs ! je suis Jenesta, voiçi Goldwin-Dedwin, Psyko
Lervéghan et Jail Dylet. Voilà quarante pièces d'or qui fera pour tous les quatre. J'espère que celà vous suffira ?!»

Le garde: «Merçi ! Je vous souhaites la bienvenue à Laelith madame, messieurs !»
Le deuxième garde [écrivit les noms puis demanda doucement à son collègue]: «He ! Charles ! Comment elle a dit qu'il s'appellait le troubadour … Le gars avec le gros nez de pivert ?!»
Charles [qui répondit doucement à son collègue]: «Spyko Perssévan … D'après ce que j'ai compris !»
Jail [qui attrappa un fou-rire car il eut entendu la discussion, repensa]: «Décidément, on n'arrivera jamais à passer inaperçue avec ce tromblon, avec une tête pareille ça serait difficile de toute façon …»
Les quatres jeunes aventuriers entrèrent dans la cité et se retrouvèrent sur la terrasse de la Main qui Travaille. Beaucoup de monde circulait dans la rue et Goldwin-Dedwin ne put s'empêcher de faire les poches de quelques personnes. Il y récolta environ deux pièces d'or par poches fouillées ce qui lui avait fait dix pièces d'or pour avoir fouillé cinq poches.
Psyko qui était ravit d'être entré dans la ville ne put s'empêcher de sortir sa Twandoline et de chanter une chanson.
Psyko[en chantant]: «Nous voici arrivés à Laelith
Allons boire un coup à la taverne
Nous nous reposerons devant un bon feu qui crépite
Et nous écouterons Goldwin raconter des balivernes …»

Jenesta: «… Psyko ! Cesse de chanter, j'ai pas envie qu'il pleuve !»
Psyko [déçut]: «C'est toujours moi qui prends. Et Goldwin, il fouille les poches des passants et personne lui dit rien ! C'est scandaleux !»
Jail [à Psyko]: «Si t’es pas content, t’as qu’à sauter du pont là bas, ou jettes toi sous les roues d’un char, au moins t’arrêteras de nous les briser avec tes enfantillages !»
Goldwin [demandant le chemin d'une taverne à un passant]: «Salut brave homme, pourrais-tu nous indiquer la taverne la plus proche, de préférence bien famée s’il te plait ?»
Le passant [avec un accent bien prononcé]: «Et bien ! Tout de suite après cette rue, sur votre droite, vous avez la taverne du Héron Brailleur. Et si vous continuez tout droit dans cette même rue, vous tomberez sur l'auberge du Vent Gris.»
Goldwin [remerçiant le passant, tout en lui volant une pièce d'argent secrêtement]: «Merci brave homme, que dieu te garde»
Jail [jetant un regard noir à Goldwin et donnant une pièce d'argent au passant]: «Tenez ! Quelque chose me dit que ça vous reviens de droit.»
Le passant [content]: «Merci jeune homme, que la Déesse Saris guide tes pas.»
Les quatres aventuriers allèrent à la taverne du Héron Brailleur et entrèrent.
K-Maye, qui était au bout de la rue, les apperçut, mais n'eut pas le temps de les reconnaître.
K-Maye [repensant]: «J'ai l'impression de connaître ces gens là ? Hmm … Je vais aller voir, c'est louche ?»
Pendant que K-Maye se dirigea vers la taverne du Héron Brailleur, les quatres aventuriers s'installèrent à une table. La taverne était vide seul le tavernier et le groupe la peuplaient.
Jail [prit la commande]: «Oh patron ! Quatre jus de pomme, un fromage laelithien et une miche de pain, s'il vous plait !»
Psyko [à Jail]: «Mais, tu es sûr qu'on le retrouvera dans cette immense ville ? Cà m'étonnerai beaucoup que K-Maye soit venu içi.»
Jail [à Psyko]: «Le jour où tu seras capable de comprendre, ne fut-ce qu’un chouilla de ce qu’il se passe autour de toi, on viendra te chercher. En attendant, tu laisses parler les grandes personnes et tu la mets en veilleuse.»
Goldwin [à Psyko]: «Jail a raison ! Fermes là un peu, tu nous fait honte là …»
Psyko [en chantant, ne tenant pas compte de ce que Goldwin lui avait dit]: «A la taverne du Héron Brailleur !
Jail a commandé des boissons pour tout à l'heure !
A la taverne du Héron Brailleur !
Il n'y a aucun râleur !»

Goldwin: «Psyko.»
Psyko: «Quoi ?»
Goldwin: «Ta gueule.»
Psyko [énervé]: «Grrr …»
Le tavernier [apportant les commandes]: «Et voici pous vous. Cà vous fera cinq pièces d'argent, s'il vous plais.»
Jail [à ses amis après avoir payé et prit une boisson]: «Putain, j’espère vraiment qu’on va vite le retrouver ce con de K-Maye, j’ai pas envie de passer ma vie dans cette pompe à merde qui nous sert d’auberge … Regardez-moi ça ! Il y a trois mille pieds de saloperies sur toute la surface ! Il pourrait faire le ménage une fois par an que ça reviendrait au même !»
Alors que le groupe buvait leurs boissons, K-Maye rentra dans la taverne.
K-Maye: «Tiens ! Mais quelle surprise ! Que faites-vous là ?»
Jail [s'éttouffant dans son verre]: «Ksh … Et ben, c'est pas dommage … ! Ca fait, je ne sais combien de temps qu’on te cherche bordel !»
K-Maye prit une chaise et s'installa entre Jail et Goldwin-Dedwin.
Goldwin [prit une gorgée avant de s'adresser à K-Maye]: «Bon vas y, racontes nous ton périple un peu là …»
K-Maye: «Arf … Escusez-moi mais … J'avais vraiment besoin de changer d'air. La province du Fief de Muïk, elle commencait vraiment à me gonfler avec tous ces paysans et leurs manies de déblater à tort et travers sur de fausses rumeurs, les paroles qui sortent à tout bout de champ sur n'importe qui … Enfin bref ! J'en avais plus que marre de cotoyer des sous-merdes qui n'ont que de la gueule ! Celà dit, rien ne me fait plus plaisir que de voir que vous aussi avez préférés quitter toutes ces grandes gueules !»
Jail [confirmant les paroles de K-Maye]: «Ca fait des années que je le dis moi ! Personnes ne voulait me croire … C’est qu’une bande de ramasse-merde là bas ! C’est clair que notre avenir n’est pas là bas … Moi je me bats pour une grande cause, j’avais rien à faire parmis tous ces pégus.»
Jenesta: «En quittant Blackerwood, on a peut-être quitté les grandes gueules mais certaines d'entre elles sont venues immigrer à Laelith …»
Goldwin [inquiet]: «Non ! Tu déconnes ? C’est quoi cette histoire ? C’est qui qu'est venu ici ?»
Psyko: «Ben moi finalement, j’aurais préféré rester là bas, d’ailleurs avec du recul je me dis qu’on était pas si mal à siroter les cocktails maison de la belle Gertrude et à finir à quatre pattes par terre complétement défoncé !»
Jail [à Psyko]: «Beh moi finalement, j’aurais aussi préféré que tu restes là bas. D’ailleurs, avec du recul, je pense pouvoir te mettre une baigne maison que tu finiras à quatre pattes par terre complétement déglingué.»
Jenesta [à Goldwin]: «… Je sais pas si tu te rappelles de cette bande de racaille de Blackerwood ?»
Goldwin [à Jenesta]: «Les Emmerdeurs, je crois ? Où une connerie dans le genre ! Comment aurais-je pu les oublier ?»
Jenesta: «Oui eux ! Et bien cinq d'entre eux sont, d'après ce que j'ai pus en entendre parler, venus immigrer içi même à Laelith ! Il s'agit de Rilad, Zihour, Akbo, Bram's et Pissemahël. Vous ne les avez pas oubliés ceux-là, n'est-ce pas ? Pissemahël, le voleur qui abusait de nos confiances et nous volé nos bien et notre argent … Akbo et Zihour, comme Pissemahël sauf que ceux-là s'attaquaient aux banques et aux bijouteries … Arg, ils me dégouttent !! Rilad, l'assassin de notre meilleur ami Jack Ribanucks … Cet assassin avait eut une très grande aide venant de la part de ce traitre de Bram's … Oui oui ! C'est bien lui, Bram's, qui a trahit notre amitié pour s'allier aux racailles ! A cause de ce pécor, Jack est maintenant au mains des Dieux …»
Goldwin [se remémorant les souvenirs passés avec Jack, ajouta avec de la haine]: «C’était un bon gars celui là. C’est triste, mais justice sera faite, si ce n’est par les Dieux, ce sera par moi !»
Jail [qui sentit sa haine monter en flêche]: «Ce sera plutôt par la lame de mon épée !»
K-Maye [les paroles pleines de haine]: «Je vous promets que tôt ou tard ces fils de chiens galeux le paieront ! Je le jure sur la tombe de notre meilleur ami Jack ! Qui marche avec moi ? [il posa sa main droite sur la table]»
Psyko [posant sa main droite par dessus celle de K-Maye]: «Je veillerai également à les réduire au silence !»
Goldwin [posant sa main par dessus celle de Psyko]: «Que l’on soit bien d’accords ! Je pose ma main sur la tienne, mais c’est pour la scène, ça veut pas dire que … D'ailleurs, comment te chargeras-tu d'eux, en les endormant en chantant ta berceuse favorite ?! Hahaha»
Jail [posant sa main par dessus celle de Goldwin]: «Ca va les mecs ! Un peu de sérieu, s’il vous plait !»
Jenesta [posant sa main par dessus celle à Jail]: «Ce n'est pas parce que ces sales racailles de merde sont de même race que moi que celà me dispensera de les sanctionner ! Ces démons iront bruler à travers les neufs enfers ! J'en fais le serment.»
Le tavernier [regardant les jeunes avant de regarder ses chopes vides derrière lui, murmura]: «Si seulement ce jeune Logan dont tout le monde parle pouvait avoir des amis comme eux !»
Après que les jeunes eurent finit leurs serments, Psyko était le seule à avoir entendu une partie des paroles du tavernier et partit voir le tavernier.
Psyko [discrètement]: «Escusez-moi ? De qui venez-vous de parler ?»
Le tavernier [discrètement]: «Je disais juste que si le jeune Logan, dont tout le monde parle dans la cité, aurait des amis comme vous, il aurait beaucoup plus de chance et aurait beaucoup moins de problèmes que ce qu'il en a maintenant … Soit, si vous voulez bien m'excuser, j'ai du travail devant moi !»
La soirée commença à tomber …
K-Maye [se dirigeant vers la sortie]: «Venez ! Il commence à se faire tard ! A l'auberge du Vent Gris, je me suis réservé une chambre de deux places. Jail, tu pourras venir dans la mienne et j'en prendrai une seconde de trois places.»
Jail [en suivant K-Maye]: «Ok, ça me va»
Goldwin [en suivant Jail]: «Ah ! Ben ça c’est drolement gentil !»
Psyko et Jenesta suivirent le groupe sans rien dire pour sortir dans la rue avec beaucoup moins de monde que précédemment.
Les cinq jeunes, une fois sortit de la taverne, suivirent la rue des Chariots pour arriver jusque devant l'auberge du Vent Gris dans laquelle ils pénétrèrent.
K-Maye [se dirigeant vers l'aubergiste, annonça doucement]: «Bonsoir aubergiste ! Je vous ai payé une chambre pour cette nuit, je vous en paye une deuxième, pour trois places s'il vous plait.»
L'aubergiste [en murmurant, en empochant l'argent et en donnant les clefs]: «Ok ! Celà vous fera quatre pièces d'argent supplémentaires. Voilà, en plus de la chambre numéro quinze, pour deux places, je vous confie les clefs de la chambre numéro dix-sept !»
K-Maye [murmurant]: «Merci [il se retourne face à ses amis et reprend] … Venez, j'ai payé la deuxième chambre ! Rejoignez-moi en haut ! [il monta à l'étage]»
Goldwin [montant à l'étage]: «Plutôt charmante comme auberge …»
Jenesta [en montant les escaliers]: «Encore merci K-Maye pour ta générosité.»
Jail [en suivant le groupe]: «Putain, ils font chier ces escaliers …»
Psyko [avant de monter]: «Je vous rejoins tout de suite ! J'ai juste un renseignement à demander !»
K-Maye, Jenesta, Goldwin-Dedwin et Jail montèrent à l'étage alors que Psyko partit demander quelques chose à l'aubergiste.
Psyko [en murmurant]: «Bonsoir, vous ne connaîtriez pas une personne qui a des ennuis et qui s'appelle Logan, par hasard ?»
L'aubergiste [commençant à dévoiler un léger sourire moqueur, murmura]: «Oui bien sûr, je connais une personne qui s'appelle Logan mais celui-ci n'a pas d'ennuis … Héhé … Bien au contraire, il nous évite les ennuis !»
Psyko [en murmurant]: «Dîtes lui que maintenant mes collègues et moi sommes ses protecteurs.»
L'aubergiste [en lachant un énorme rire qui résonna jusqu'au hall de l'étage]: «Hahaha ! [il reprit un ton silencieux tout en gardant un sourire en coin] Oui d'accords, si vous voulez mais je ne vois pas en quoi celà vous apportera quelques chose … Hahaha !!»
K-Maye [en train d'ouvrir les portes des chambres, entendit le rire]: «Et beh ! Il y en a qui s'ammusent … Je suis sûr que l'affreux Psyko est dans le coup ! Hé hé hé ! [il ouvrit les portes en donnant les clefs de la chambre dix-sept à Jenesta]»
Jail [à K'Maye, en entendant le rire]: «Je pense que le père du tavernier était un cheval … Avec un rire pareil il ferait mieux de se faire embaucher par les chasseurs pour effrayer le gibier. Héhé»
Psyko monta à l'étage et lorsqu'il vit Jenesta et Goldwin-Dedwin rentrer dans la chambre de trois, il s'y précipita pour y entrer ! Mais ce fut en vain car Jenesta et Goldwin-Dedwin étaient vite entrés avant lui afin de lui faire une farce en le laissant dans le couloir. K-Maye et Jail, de leur côté, s'étaient vite enfermés dans leur chambre pour éviter que Psyko vienne dans la leur.
Jail [refermant la porte à clef derrière lui]: «Ha ha ha … Non, non, non ! Toi, tu passes la nuit dans le couloir, ou à l’étable. Trou du cul ! [à K-Maye] Il me fait trop marer ce type.»
K-Maye [à Jail]: «J'avoue … Mais tu vas voir que l'on est pas près de s'endormir si les autres ne lui rouvrent pas leur chambre … Ha ha ha !»
Dans l'autre chambre, là où Psyko essayait d'ouvrir, Goldwin-Dedwin et Jenesta, en rigolant, restaient derrière la porte pour la tenir fermée afin de jouer un mauvais tour à Psyko.
Goldwin: «C’est bizarre ! On dirait qu’il y a beaucoup de courant d’air ici ! Je vais donc fermer cette porte à clefs … Héhé !»
Jenesta [ironiquement]: «Beh alors Psyko … Pourquoi tu rentres pas ? Hihi !»
Psyko [en tapant doucement sur la porte]: «C'est bon … C'est plus marrant, là ! Ouvrez que je rentre !»
Goldwin [ironiquement]: «On va jouer à un jeu. On t’autorise à entrer uniquement si t’y arrives sans toucher la porte.»
Psyko [faisant une crise de colère tout en tapant à grand coups de poings et de pieds sur la porte]: «Putain ! Vous faites chier maintenant ! Ouvrez, que j'ai envis de dormir ! Dépêchez-vous bordel !»
Jail [en écoutant Psyko depuis sa chambre]: «On va encore se faire remarquer à cause de ce gaga …»
K'Maye: «Ouais j'avoue … Il a vraiment un problème ce gars là.»
Goldwin [qui se mit à rire]: «C’est bon ! T’as touchés la porte, t’as perdu ! Du coup, tu dors dans le couloirs !! Hahaha»
Jenesta [en ouvrant la porte]: «Non, c'est bon ! On le laisse entrer sinon il va nous faire remarquer … Tellement que c'est un attardé ! [elle chuchota la fin de sa phrase]»
Goldwin: «Oh ! Si on peut plus s’amuser …»
Psyko [en entrant d'un coup sec pour ensuite partir se mettre à l'aise et se coucher]: «Ha ! Beh enfin c'est pas trop tôt ! Bonne nuit ! [il dit la fin de sa réplique avec de la colère]»
Les deux groupes, dans chaque chambre, passèrent une bonne nuit, à l'exception de Goldwin-Dedwin qui fut réveillé au milieu de la nuit par Psyko qui faisait des bruits bizarre en dormant tout en agitant ses bras de bas en haut.
Goldwin [repensant en le voyant]: «Mais … Qu’est-ce qu’il fout ? Peut-être qu’il rêve qu’il est un heron ? Même endormit, il nous brise les noix, ce débile …»
Le restant de la nuit se passa bien pour les cinq jeunes qui dormaient d'un sommeil profond jusqu'à l'aube.


Jail et K-Maye étaient les premiers réveilés, ils sortirent de leur chambre et découvrirent deux messages, l'un accroché à la poignée de leur chambre et l'autre accroché à la poignée de la chambre de Goldwin-Dedwin, Jenesta et Psyko.
Sur ces deux papiers on pouvait lire: «Je n'ai nullement besoin d'un protecteur. Laissez-moi travailler tranquille !»
K-Maye [se posant des questions]: «De qui vient ce message et pourquoi avoir marquer çà ?»
Jail: «T'es sûr que ça serait pas ce con de Psyko ?»
Soudain, K-Maye et Jail entendirent des bruits de chuchotement venant de la chambre de leurs amis.
Le Chuchotement: «Twanwanwanwan …»
K-Maye [inquiet]: «Qu'est-ce qu'il se passe ?»
Jail: «Ca ressemble à un cri … de dindon ?»
Les deux amis décidèrent alors de rentrer tout doucement dans la chambre croyant qu’un animal ait pu y pénétrer durant la soirée.
C'est lorsqu'ils entrèrent dans la chambre qu'ils vinrent leur ami Psyko parler en dormant en agitant ses bras de haut en bas comme s'il se prenait pour un oiseau.
Psyko [en dormant]: «Twanwanwanwan … Twanwanwanwan … Twanwanwanwan …»
K-Maye ne pouvait cacher sur son visage, les traits d'un rire qui se formait tout doucement mais il sut s'abstenir et il rigola lorsque lui et son ami Jail sortirent de la chambre en y refermant la porte.
K-Maye [éclatant de rire]: «Hahaha Hahaha Hahaha ! Non mais sans déconner … Hahaha … D'où il sort ce con ?»
Jail [en s'esclaffant]: «J’en étais sûr que c’était ce pébron ! J'ai jamais vus un cas pareil ! Il est pire qu’exaspérant !»
K-Maye continuait de rire tout en se dirigeant vers les escaliers qui les mèneraient en bas lorsqu'un homme, d'environ un mêtre quatre-vingt de haut avec des cheveux longs, blonds et légèrement bouclés, sortit de la chambre numéro treize en tenue de soirée, une bougie allumée à la main, et annonça brutalement.
L'homme: «Oh les jeunes ! Mettez la en veilleuse, j'aimerai pouvoir dormir peinard …»
Jail: «Qu’est-ce que t’as toi ? T’as un problème ? Tu veux qu’on en parle ?»
K-Maye [qui ne tenait pas compte du vieu grincheu]: «Hahaha … [il descendit les escaliers en immitant des battements d'ailes] … Hahaha !»
Jail se retrouvit alors tout seul devant l’homme. L'homme avant de rentrer dans sa chambre répliqua sévèrement à Jail.
L'homme: «Ah vous voulez jouer au plus fin avec moi ! Et bien vous n'êtes pas prêts de m'oublier ! Sachez que moi, je suis le bras droit du Général Dante Guilter et je suis Lothar Rivalof !»
Il rentra dans sa chambre à la suite de ce qu'il venait de balancer à la figure du jeune paladin. Jail déscendit les escaliers pour arriver dans la salle de restaurant où il vit K-Maye installé seul à une table dont le petit déjeûner était servit. K-Maye s'était calmé mais avait toujours un grand sourire qui s'affichait sur son visage.
Jail [en s'installant à côté de K-Maye]: «Sympas de m’avoir laissé seul face à l’autre caïd. Heureusement que c’était une tapette.»
K-Maye [en portant à sa bouche un pain au chocolat]: «Mais ne fais pas attention au gens que tu vois là dedans, tu ne trouveras rien ne plus que des vieux emmerdeurs !»

Pendant ce temps, Jenesta, Goldwin-Dedwin et Psyko, se levèrent et se préparèrent avant de descendre prendre le petit déjeûner.
Goldwin [en murmurant à Jenesta]: «Tu savais que Psyko était croisé avec un héron ? Il fait le même bruit en dormant …»
Jenesta [en répondant doucement]: «Ha bon !? Je ne savais pas ! Hihihi»
Psyko [en râlant]: «Eh ! Qu'est-ce que vous racontez encore ? Sur moi j'imagine !?»
Goldwin: «Mais, c’est pas possible ! Tu es devin ?»
Psyko [à Goldwin, qui fut interrompue pas Jenesta]: «Heu …»
Jenesta [en prenant le message sur la poignée]: «… Mais … Qu'est-ce que c'est que cette connerie ? Regardes çà Goldwin !»
Goldwin [regardant le message]: «Qu’est-ce que c'est que ce bordel ?»
Psyko se sentit gêné à la vue de ce message
Jenesta [en descendant les escaliers]: «C'est écrit Bof, sans doûte une petite blague de la part de Jail et K-Maye … Je leur demanderai dès qu'ils seront réveillés !»
Goldwin: «Possible … ?»

Au même instant où Jail et K-Maye prirent leurs petits déjeûner, Psyko, suivit de Goldwin et Jenesta déscendirent au rez-de-chaussée.
K-Maye [s'étouffant dans sa tasse de café en riant lorsqu'il vit Psyko]: «Ksh … Hahaha ! Tiens regardes qui arrive ! [dit-il doucement à Jail, puis il reprit un ton normal lorsque les autres arrivèrent à table] Salut tous les trois ! Vous avez passés une bonne nuit ?»
Goldwin [avec l'intention de raconter ce qu'il savait sur Psyko]: «Oui ça va sauf que …»
Jenesta [en montrant le message]: «… On a trouvé ce message accroché à la poignée de notre chambre et on ne sait pas de qui cela peut venir ? Ca ne serait pas de vous par hasard ?»
Psyko [avec hésitation]: «C'est peut-être … Heu … C'est peut-être … Je ne sais pas moi, l'aubergiste qui veut nous faire une farce !»
K-Maye [en regardant Psyko]: «Twanwanwanwan !»
Jail éclata de rire
Psyko: «Je ne sais pas ce que K-Maye veut dire mais ça ne fait aucun doûte, il est d'accord avec moi !»
Jail [ironiquement]: «La seule fois où il a été d’accord avec toi, c’est lorsque tu avais dis que tu songeais de plus en plus au suicide !»
K-Maye [en regardant Psyko]: «Twanwanwanwan !»
Psyko [en s'énervant]: «Bon arrêtes avec ça, tu veux !»
Jenesta: «J'espère pour toi Psyko que tu n'as rien à voir avec ce message !»
Goldwin: «Sinon … [il fit un trait imaginnaire avec son index gauche le long de sa gorge de gauche à droite]»
K-Maye: «Non je n'veux pas … Twanwanwanwan !»
Psyko [en criant]: «Fermes ta gueule !»
L'aubergiste: «Oh les jeunes ! Parlez moins fort, s'il vous plait, il n'y a pas que vous dans l'auberge ! D'autres clients essayent de dormir !»
Jail: «Mais qu’est-ce qu’il veut lui ? Pour le prix qu’on paye on peut hurler jusqu’à demain matin si le cœur nous en dit, alors t’es gentil, tu vas voir à l’étable si on y est, ok ?»
K-Maye[doucement que même Psyko n'entendit pas]: «Twanwanwanwan»
L'aubergiste [à Jail]: «Dis donc toi … Est-ce que je suis venus gueuler dans ta chambre cette nuit pendant que tu dormais ? Non ! J'ai respecté ton sommeil comme celui de tes amis alors en attendant içi t'es pas dans la cour du Roi-Dieu, t'es gentil, tu baisses d'un ton et tu respectes le sommeil des autres ! De plus, mes tarifs sont bien moins chers que certaines auberges de cette même mégalopole ! Içi, vos deux chambres vous les avez payés sept pièces d'argent alors que si tu vas à l'auberge Lebrethon, par exemple, au bout de la rue, deux chambres comme les votre, tu les payeras le double voir même le triple. Alors, avec la chance que vous avez d'être içi, vous pourriez au moins respecter le sommeil des autres.»
Jenesta: «Toutes nos escuses monsieur ! C'est pas faux ce que vous dites, or nous allons faire moins de bruits à l'avenir !»
Goldwin [regardant Jail pour ne pas que l'aubergiste voie son regard]: «C'est vrai, oui ! D'ailleurs Jail tu ferais bien de la mettre un peu en veilleuse … [il fit un clin d'oeil à Jail avec un sourire en coin] … T'as compris ?»
Jail: «Ca va, ça va, on se calme, tout le monde se calme … Ok ?»
K-Maye [regardant fixement le fond de son café]: «Twanwanwanwan [il but le reste de son café lentement en regardant le liquide baisser peu à peu de volume]»
Psyko [en colère noire, fît un boucan à en réveiller les morts]: «Putain, con de gros de merde ! Là, tu commences à me faire chier avec tes Trouin … Ouin … Ouin … Alors fermes un peu ta gueule maintenant ! [Psyko balança sa chaise à travers la salle de restaurant qui se brisa sur un petit vase et fit un ultime bruit]»
Psyko sortit en express de l'auberge, où il claqua la porte, pour aller quelques part où il pourrait faire évacuer sa colère.
L'homme qui était intervenu auparavant, ressortit de sa chambre pour se mettre en haut des escaliers et crier.
Lothar: «Maintenant les merdeux vous fermez vos gueules ! [il fixa K-Maye et Jail] Et vous ça fait deux fois ! Dès aujourd'hui, attendez-vous à une grosse surprise !»
Lothar rentra de nouveau dans sa chambre en y claquant sa porte qui fit un bruit identique à celui que Psyko avait provoqué précédemment.
L'aubergiste[en colère]: «Bon cette fois-ci, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase ! Où vous sortez tout de suite de l'auberge ou je fais venir la garde !»
Goldwin [se dirigeant vers la sortie en faisant un détour à côté de la cheminée]: «C'est bon ! On sort, on sort …»
Goldwin-Dedwin sortit de l'auberge mais avant çà, il avait récupéré, discrêtement, deux petites pièces d'or sur la cheminée qui avait attiré son attention.
Jail: «Je ne suis pas prêt de refoutre un pied dans ton église aubergiste. Je sens que dans les prochains jours, il va y avoir des auberges qui vont se mettre à flamber, faudra pas faire l’étonné … Allez c’est bon les mecs, on se barre !»
K-Maye: «C'est pas faux !!»
Jenesta [qui suivit Goldwin dehors]: «Voilà on sort comme çà dehors on aura le droit de crier !»
K-Maye et Jail sortirent dehors. Une fois que les jeunes avaient quittés l'auberge, Jenesta prit la parole.
Jenesta: «Bon ! Nous allons nous séparer en deux groupes et on part à la recherche de Psyko ! Nous avons toutefois étés un petit peu dur avec lui alors on lui présentera nos excuses !»
Jail: «Non mais sans déconner ! On a pas besoin de lui. Laissons-le en famille avec les hérons !»
Jenesta [à Jail]: «Je sais que Psyko est con et chiant à la fois mais c'est pas non plus une raison pour le perdre dans une mégalopole comme celle-ci pour qu'il se fasse voler voir même assassiner ! Si ?»
Goldwin [à Jenesta]: «Jenesta ! Nous irons tous les deux vers le sud !»
Jenesta [à Goldwin]: «Ok pas de problème !»
K-Maye: «Dans ce cas, j'irai avec Jail vers le nord !»
K-Maye fit un clin d'oeil secret à Jail avec l'air de quelqu'un qui avait une idée derrière la tête avant de répliquer.
K-Maye [à Jail]: «Je commence à partir à travers la rue des Chariots ! Je marche doucement afin que tu puisses me rattrapper sans trop de mal !»
K-Maye partie lentement à travers cette rue pendant que Goldwin prit la parôle.
Goldwin: «Nous nous retrouverons dans la soirée içi même …»
Jenesta: «… On s'attend à l'extérieur de l'auberge, n'est-ce pas ?!»
Jail: «Oui, il vaut mieux ! Parce que là, ça va encore partir en sucette sinon …»
Jenesta et Goldwin prirent la direction opposée de celle de K-Maye en empruntant la rue du Sang Froid qui les mèneraient sur la terrasse de la Chaussée du Lac au sud de celle de la Main qui Travaille, celle où ils se trouvaient actuellement...


A suivre


©️ Logan13012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-comics.forumgratuit.org/
 
Pièce de Théâtre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pièce de 10 euros en argent
» Chocolat à l'emporte pièce
» Une pièce d'échec (par lollipop)
» Extension de Maison : Création d'une pièce a proders et au 7ème art
» Votre pièce favorite de Shakespeare...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au nom de la plume :: Conseils :: Écrire-
Sauter vers: